LETTRE DE LECTEUR

Monsieur Patrick Gérard Debonne

à M. Pryen Directeur Edit. L’Harmattan

26, rue Mont. St Geneviève      75005 Paris 21/08/2011

Cher Monsieur,

J’ai bien reçu votre courrier de vacances. J’ai été sensible à vos exhortations de dynamisme d’auteur…..

Mais il est urgent que vous soyez alerté sur la qualité de certaines de vos publications. Vous auriez absolument tort de penser que je cherche ici à vous flatter. Je vous pousserais plutôt à adresser les plus objectives félicitations à Alexandre Dorna qui dirige votre collection «Psychologie politique ». En publiant de Bokor et Wiener « Peut-on en finir avec Hitler ? », vos éditions ont apporté une contribution décisive à l’esprit de notre siècle.

Le 20ème siècle fut marqué par les catastrophes du « totalitarisme ».Ce concept d’Arendt n’a toujours été qu’un mot vide d’analyse et d’étayage. Il ne fut qu’une description « philosophique » commode qui a toujours attendu un cadre théorique substantiel de psychologie politique qui puisse expliquer pourquoi on n’en pouvait pas « finir avec Hitler ». En proposant de revenir sur l’analyse du narcissisme et du VPI au coeur de l’énigme d’Hitler, Bokor et Wiener ont écrit l’ouvrage qu’on attendait depuis 25 ans et que tous les historiens, les Fest, Kershaw et autres ont montré qu’ils étaient incapables d’écrire. Vos éditions doivent impérativement comprendre l’importance majeure de l’événement qu’elles ont créé. Vous devez investir la création d’une vidéo grand public pour manifester à toute l’idéologie anglo-saxonne et allemande que vous « réalisez » qu’une nouvelle prise de conscience est possible au 21ème siècle. Il faut « séduire » avant de parler et de se faire comprendre, et j’en suis persuadé comme vous. Encore faut-il être sûr qu’on ait bien quelque chose d’important à dire, d’extrêmement important car cela coûte bien cher.

Je ne sais pas comment vous dire en quelques mots ma conviction, parce que c’est bien plus qu’une « conviction ». En ces temps de crise, il faut gagner un « recul ». Je vous souhaite les meilleures vacances pour gagner ce « recul ». J’aimerais aussi que vous me confiez les adresses des auteurs qui méritent un soutien de leur «dynamisme » par toute la famille de l’Harmattan.

Agréez et ma fierté d’en faire partie et mes meilleurs sentiments.

A Lille

Patrick Gérard Debonne

This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>